Le Chateau aux mysteres Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



 Bienvenue a tous! 
Bonjour et Bienvenue a tous!  
 
La Réouverture du Château cette semaine   
 
et au plaisir de passer d'agréablement moment tous ensemble 
   
dans les couloirs hantés du château   
 
     


 
Iron Maiden

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le vestibule -> La Salle de Concert -> Groupes et artistes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
spider

Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 3 081
Localisation: un claquement de doigts et je suis la

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 16:10 (2008)    Sujet du message: Iron Maiden Répondre en citant


 
C'est en 1975 à East End dans la banlieue londonienne que le jeune Steve HARRIS décida de former son groupe de Heavy Metal : IRON MAIDEN. Ce nom lui fut inspiré par le film L'HOMME AU MASQUE DE FER et c'est également le nom d'un instrument de torture médieval. Steve avait fait ses premières armes à la basse dans les groupes GYPSY'S KISS et SMILER et entretenait aussi une passion particulière pour le football. En effet, il fut formé dans le club londonnien de West-Ham, mais préférant les sorties et le rock (incompatibles avec l'exigeance du sport de haut-niveau), il finira par opter pleinement pour la musique. Aux côtés de Steve HARRIS, le premier line-up d'IRON MAIDEN inclut Paul DAY au chant, Ron MATTHEWS à la batterie, Terry RANCE et Dave SULLIVAN aux guitares. Chacun considérait cette collaboration comme un bon passe temps, sauf Steve qui prenait le projet très au serieux tant musicalement qu'artistiquement. Au milieu de l'année 1976 il procéda aux premiers changements de personnel. C'est ainsi que Dennis WILCOCK au chant, Bob SAWYER et Dave MURRAY aux guitares firent leurs apparitions. Les qualités guitaristiques de ce dernier retiennet fortement l'attention mais une dispute avec le chanteur Dennis WILCOCK l'écartera provisoirement.
 
De nouvelles têtes entrent dans le groupe en 1977 : THUNDERSTICK à la batterie, Terry WAPRAM à la guitare ainsi que le clavieriste Tony MOORE. Mais celui-ci sera assez vite écarté car Steve HARRIS trouva finalement que les claviers ne collent pas avec la musique de MAIDEN. Toujours en 1977, le retour de Dave MURRAY provoqua de nouveaux départs et de nouvelles arrivées : le batteur Doug SAMPSON et le chanteur Paul DI'ANNO. Issu du milieu punk, Paul DI'ANNO allait lui aussi donner un petit plus au groupe et augmenter leur popularité. En 1978, malgré la deferlante du punk qui sévit en Angleterre, IRON MAIDEN se forge sa réputation dans les pubs de Londres. Puis ils commencèrent leurs premiers enregistrements. Le groupe rencontre Rod SMALLWOOD en 1979 et celui-ci deviendra l'inamovible représentant du groupe et le cerveau du succès de MAIDEN. A noter qu'entre 1977 et 1979, le poste de second guitariste était assuré à tour de rôle par Paul CAIRNS, Paul TODD et Tony PARSONS. Vers la fin de l'année 1979, le groupe dispose déjà de pas mal de compositions. De plus, ils se sont fait un nom sur la scène anglaise, grâce à leurs prouesses dans de petites salles ou dans les pubs, ainsi qu'en radio ou sur des compilations de Heavy Metal (par exemple METAL FOR MUTHAS).
 
Ils signent avec la maison de disques EMI et l'année 1980 est celle ou le groupe doit briller et commencer ses débuts discographiques tant attendus. La composition d'IRON MAIDEN est alors la suivante : Steve HARRIS, Paul DI'ANNO, Dave MURRAY et Dennis STRATTON aux guitares et Clive BURR à la batterie (qui remplaçe Doug SAMPSON qui a du abandonner pour des problèmes de santé). De plus, le groupe bénéficie d'une mascotte, en l'occurrence Eddie (dessiné par Derek RIGGS) avec sa tête de mort vivant agressif. Il figurera par la suite sur la quasi totalité des albums, singles, affiches et divers merchandisings d'IRON MAIDEN. Le groupe sort son premier album en 1980, simplement intitulé IRON MAIDEN. Les titres qu'il renferme tels PROWLER, PHANTOM OF THE OPERA, IRON MAIDEN, RUNNING FREE ou STRANGE WORLD sont devenus de grands classiques de MAIDEN et sont pour la plupart composés par Steve HARRIS. On trouve ici des morceaux que le groupe avait joué lors de ses années de préparation. Selon Steve HARRIS, la seule ombre au tableau est la production qui n'est pas à la hauteur. A part ça, l'album est tellement réussi que le groupe est alors considéré comme le chef de file de la nouvelle vague de metal alors apparue en Angleterre, la NWOBHM, dont font aussi partie SAXON, DEF LEPPARD et DIAMOND HEAD entre autres.
 
S'enchaînent ensuite quelques singles et la censure va bon train. Sur la pochette de SANCTUARY, on y voit une femme ressemblant curieusement au premier ministre anglais (la draconienne Mme Thatcher) se faire assassiner à coups de hache par Eddie. C'est ensuite l'heure de la première tournée pour MAIDEN avec également Eddie sur la scène. Leur prestation au festival de Reading en août 1980 fut très encourageante, puis ils prennent part à la première partie du UNMASKED TOUR en Europe de KISS. Leur premier vidéoclip WOMEN IN UNIFORM est réalisé et la pochette du single vise une fois de plus à provoquer Mme Thatcher. Puis en 1981, Dennis STRATTON est renvoyé. Selon lui, il ne supportait plus la pression exercée par Rod SMALLWOOD et on ne le laissait pas assez s'exprimer. Il cède sa place à Adrian SMITH, un ami d'enfance de Dave MURRAY. Leur collaboration donnera lieu à de mémorable duos de guitare. Martin BIRCH, qui avait produit DEEP PURPLE et WHITESNAKE devient le producteur attitré de MAIDEN. L'album KILLERS sort avec d'autres chefs d'œuvre de la NWOBHM comme WRATHCHILD, MURDERS IN THE RUE MORGUE, PURGATORY ou KILLERS. Le groupe part alors sur une tournée de 125 dates en Europe, mais aussi au Japon. De ces concerts au pays du soleil levant sera extrait le 45 tours MAIDEN JAPAN (clin d'oeil à Martin BIRCH qui avait produit MADE IN JAPAN de DEEP PURPLE). La vidéo LIVE AT THE RAINBOW est également éditée et témoigne des qualités scéniques de MAIDEN.
 
Mais à la fin de l'année 1981, le groupe prend la lourde décision d'exclure Paul DI'ANNO, devenu alors un chanteur emblématique et charismatique. Celui-ci buvait, fumait, menait un style de vie très rock 'n roll et ne prenait plus autant soin de sa voix. Après plusieurs auditions, Bruce DICKINSON (ex chanteur de SAMSON) prendra la place de chanteur du groupe. L'album suivant, le sublime THE NUMBER OF THE BEAST, sortit en 1982 et témoigne une fois de plus de la grande forme musicale du groupe. Avec un Eddie représenté sous une forme diabolique sur la pochette, cet album reste sans doute l'un des préférés de bon nombre de fans. Les titres THE NUMBER OF THE BEAST, RUN TO THE HILLS et HALLOWED BE THY NAME auront marqué l'histoire du metal et restent incontournables en concert. Sur la tournée THE BEAST ON THE ROAD, les prestations scéniques de Bruce (qui sait incontestablement y faire avec le public) réussirent à convaincre les fans qui n'avaient pas oublié Paul DI'ANNO. IRON MAIDEN découvre les Etats-Unis avec succès. Le festival de Reading restera le point d'orgue de cette tournée. A la fin de l'année, le batteur devient le boute-en-train Nicko Mc BRAIN, que le groupe a échangé à leurs amis français de TRUST contre Clive BURR. Ce dernier ne s'entendait plus au mieux avec Steve HARRIS et voulait échapper à la vie sur les routes.
 
L'album suivant, PIECE OF MIND, sortit en 1983 et demeure tout aussi excellent que le précédent. Sur ce disque, les meilleures réussites sont le célèbre THE TROOPER, mais aussi WHERE EAGLES DARE, FLIGHT OF ICARUS et REVELATIONS. Ils signent également quelques singles et vidéoclips. Suivit alors une tournée de 180 dates (le WORLD PIECE TOUR) durant huit mois et sur laquelle le groupe joue sur une gigantesque scène avec un sol en damiers. Cela représentant l'asile d'Eddie abordé sur la couverture de l'album. Une fois de plus, l'accent est mis sur le côté scénique. Ils enchaînent le cycle album/tournée avec en 1984 POWERSLAVE, qui fut tout comme PIECE OF MIND enregistré aux Bahamas sous la houlette de Martin BIRCH. C'est un autre album tout aussi excitant et on notera que les morceaux commencent à se rallonger avec des tendances progressives ainsi que des changements de rythme. Les réussites notables sont les singles ACES HIGH et 2 MINUTES TO MIDNIGHT, mais aussi POWERSLAVE et le progressif RIME OF THE ANCIENT MARINER qui fait 13 minutes et qui prend toute sa dimension sur scène.
 
Le WORLD SLAVERY TOUR débute le 9 août 1984 à Varsovie et se finira 13 mois plus tard. Cette magnifique tournée mondiale sera sans doute la plus intense que MAIDEN ait faite. Ils jouèrent près de 300 dates dans 28 pays différents. Le groupe évolue dans un décor somptueux avec des pyramides semblables à la pochette de POWERSLAVE et Eddie est transformé tour à tour en momie ou en pharaon. On retiendra aussi des concerts derrière le rideau de fer (en Pologne, en Hongrie et en Yougoslavie) et une apparition remarquée au premier festival ROCK IN RIO. Ajouté à cela, les series de concerts à l'Hammersmith Odeon de Londres et au Long Beach Arena de Los Angeles qui donnèrent naissance en 1985 à l'album et à la vidéo LIVE AFTER DEATH. Cet enregistrement live est l'un des meilleurs de sa catégorie et représente MAIDEN à son apogée au niveau des concerts. Suite à cette tournée marathon très éprouvante, quelques tensions surgissent entre Bruce et Steve. Le groupe s'accorde à dire qu'un repos bien mérité est le bienvenu.
 
On peut déjà dresser un bilan positif de la première partie de leur carrière : on leur doit en partie, via la NWOBHM, la renaissance du mouvement Heavy Metal et ils ont influencé de nouveaux groupes, notamment les thrashers américains (METALLICA, ANTHRAX, MEGADETH...). De cette période de reflexion, il en résulte fin 1986 l'album SOMEWHERE IN TIME. La pochette représente Eddie en guerrier du futur dans un décor futuriste où de nombreux détails et noms de lieux font allusion à la carrière de MAIDEN. Musicialement, leur approche de plus en plus technique se confirme et les guitares aux sons synthétiques font leur apparition. Les deux singles de l'album, WASTED YEARS et STRANGER IN A STRANGE LAND, sont signés Adrian SMITH et on notera aussi la présence de HEAVEN CAN WAIT (morceau très efficace lorsqu'il est joué en public) et CAUGHT SOMEWHERE IN TIME. Sur le SOMEWHERE ON TOUR (qui dura jusqu'en mai 1987) la scène représente logiquement un décor futuriste avec un énorme Eddie au milieu. La vidéo 12 WASTED YEARS, qui retrace l'ensemble de la vie du groupe, est ensuite commercialisée.
 
Quelque temps après, en 1988, le septième album SEVENTH SON OF A SEVENTH SON est édité. Celui-ci peut être qualifié d'album conceptuel. Il raconte l'histoire d'une voyante qui annonce sa propre mort et qui finit par devenir folle. Cette fois-ci, les synthétiseurs sont très présents et ce disque représente un autre point culminant de la carrière du groupe. Les titres principaux tirés en single sont CAN I PLAY WITH MADNESS, THE EVIL THAT MEN DO, THE CLAIRVOYANT et INFINITE DREAMS. Sur la tournée suivante, le SEVENTH TOUR OF A SEVENTH TOUR, le groupe joue dans un décor de glace avec les sept Eddies des sept premiers albums. Le moment fort de la tournée restera leur concert en tête d'affiche au festival hard rock de Donnington le 20 août 1988 (l'affiche comprenait aussi GUNS N' ROSES, MEGADETH, KISS, HELLOWEEN et Dave Lee ROTH). Ce fut un concert important dans la carrière du groupe et leur prestation fut à la hauteur. Hélas la fête fut gâchée par la mort de deux personnes lors de la prestation de GUNS N' ROSES. Chacun prend ensuite du repos et travaille dans son coin.
 
Entre quelques parties de football, Steve HARRIS passe six mois à superviser une vidéo intitulée MAIDEN ENGLAND (retraçant la période de SEVENTH SON...) et qui sera éditée en novembre 1989. Bruce DICKINSON, très actif publie son premier album solo (TATTOED MILLIONAIRE pour lequel il tourna également) et se donne à ses autres passions que sont l'escrime et l'écriture. Dave MURRAY passe du temps en famille et Nicko Mc BRAIN fait des clinics de batterie et de l'aviation. Quant à Adrian SMITH, il fonda son groupe ASAP (ADRIAN SMITH AND PROJECT) et préféra renoncer officiellement à MAIDEN en 1990. Pour le remplaçer, ils firent appel à Janick GERS, ancien membre de WHITE SPIRIT et du IAN GILLIAN BAND. Celui-ci venait de collaborer à l'album solo de Bruce DICKINSON. Etant pourtant un musicien sérieux et fiable, il ne trouvait pas de travail et il a failli tout abandonner et vendre son matériel quelque temps avant d'intégrer IRON MAIDEN. Dès le début, son entente avec les autres membres du groupe fut parfaite. NO PRAYER FOR THE DYING sera leur album suivant en 1990. La structure des morceaux est plus simple et symbolise un retour aux sources, mais de loin, ce disque ne sera pas le favori des fans. Les titres clés sont HOLY SMOKE, BRING YOUR DAUGHTER…TO THE SLAUGHTER et TAILGUNNER.
 
Ils s'embarquèrent ensuite dans la tournée NO PRAYER ON THE ROAD. Ils abandonnent les caleçons moule-burnes au profit de jeans et la scène est moins emcombrée qu'autrefois. Par ailleurs l'énergie dévelopée en concert par Janick GERS est phénoménale. L'année 1990 voit aussi la parution d'un coffret de 10 CDs intitulé THE FIRST TEN YEARS COLLECTION, ou l'on retrouve sur chaque CD, deux 45 tours du groupe, réédités sur un CD avec à la fin de chacun, un commentaire humoristique de Nicko qui explique l'histoire de MAIDEN et qui raconte des anecdotes et des blagues. Une vidéo intitulée THE FIRST TEN YEARS-THE VIDEOS voit également le jour et a pour but de montrer aux fans les nombreux clips du groupe, qui ne sont que très rarement diffusés à la télé. En 1992 sort FEAR OF THE DARK, autre grand album d'IRON MAIDEN, qui comme le précédent à été enregistré chez Steve HARRIS. Les titres BE QUICK OR BE DEAD, FROM HERE TO ETERNITY, FEAR OF THE DARK, AFRAID TO SHOOT STRANGERS, ou encore la ballade WASTING LOVE tirent leur épingle du jeu. Le FEAR OF THE DARK TOUR suivit l'album, avec une scène qui évoque le thème de la peur. Le 22 août 1992, le groupe joue pour la deuxième fois en tête d'affiche du festival de Donington et une fois de plus, c'est l'un des meilleurs moments de la carrière de MAIDEN.






Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 6 Mai - 16:10 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
spider

Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 3 081
Localisation: un claquement de doigts et je suis la

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 16:11 (2008)    Sujet du message: Iron Maiden Répondre en citant

Discographie :






Pochettes remasterisées : En 1998, les 12 premiers albums du groupe (live inclus) ont été remasterisés. Pour certains, la pochette d'origine a subi quelques modifications. A noter que A Real Live One et A Real Dead One sont réunis sur un double album intitulé A Real Live Dead One.


  • Iron Maiden
  • No Prayer For The Dying
  • A Real Live Dead One (live)
  • Live at Donington (live)
Coffret Eddie's Archives : Sorti en novembre 2002, ce coffret (photos du coffret ci-dessous) contient : un verre de cristal, un socle avec la tête d'Eddie, un parchemin (ou on voit l'arbre généalogique d'IRON MAIDEN) enroulé autour d'une bague à l'effigie d'Eddie et trois doubles CD. Ci dessus les pochettes de chaque CD. The BBC Archives contient des passages radios au Friday Rock Show en 1979, de titres joués au festival de Reading en 1980 et en 1982, ainsi que des extraits du festival de Donington 1988. Beast Over Hammersmith est un concert enregistré à l'Hammersmith Odeon de Londres en 1982. Best Of The B-Sides regroupe la totalité des faces B des singles de MAIDEN.


  • The BBC Archives
  • Beast Over Hammersmith
  • Best Of The B-Sides






Revenir en haut
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 19:14 (2008)    Sujet du message: Iron Maiden Répondre en citant

;ADORE:  J'adore aussi et mon chum en est malade aussi
On na pas mal tout les cd quelques DVD mais la le coffret woooow




Je le veux!!!!!!!!


Superbe ton topic encore 1 fois merci mon cher




Revenir en haut
MSN
Elfen

Sorcier(e)

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 730
Localisation: L'arbre creux

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 19:57 (2008)    Sujet du message: Iron Maiden Répondre en citant

;TRISTE Moi j'ai un peu de mal avec ce genre de musique.....



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:36 (2016)    Sujet du message: Iron Maiden

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le vestibule -> La Salle de Concert -> Groupes et artistes
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures