Le Chateau aux mysteres Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



 Bienvenue a tous! 
Bonjour et Bienvenue a tous!  
 
La Réouverture du Château cette semaine   
 
et au plaisir de passer d'agréablement moment tous ensemble 
   
dans les couloirs hantés du château   
 
     


 
L'histoire des Runes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Les chambres de l'ésotérisme -> Astrologie -> Voyance
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 19:18 (2008)    Sujet du message: L'histoire des Runes Répondre en citant

Historique des Runes 
[tr][/tr][td][/td]L'Ancien Elder Futhark : antique alphabet Celtique. 


L'histoire des Runes remonte à une légende: celle du dieu nordique Odin, fils du dieu Bor et de la déesse Bestla, chef des dieux et roi de l'univers, patron de la guerre, de la mort, de la poésie et de la liberté. Il est l'époux de Frigg, déesse du mariage, de la famille, de l'amour et de la fertilité et mère de Balder, Hod, Hermod; Jord, déesse de la Terre vierge et non cultivée, et mère de Thor; et Grid, géante, déesse et mère de Vidar.
 
Il est aussi la version scandinave du dieu germanique Wottan ou Wodan (Suède, Norvège et Danemark), du dieu romain Mercure, du dieu égyptien Thot, et du dieu grec Hermès.
On représente Odin comme étant un vieillard à la barbe grise, borgne: il n'a qu'un seul oeil, ayant consenti l'autre dans un sacrifice offert à la déesse Mimir, pour boire à la Source de la Sagesse et acquérir une partie de ses connaissances, Alors, il cache son orbite béant sous un chapeau à large rebord. Les épaules couvertes d'un manteau, il tient à la main un bâton de coudrier (noisetier); alors qu'il est toujours accompagné de deux corbeaux familiers, ou selon la version, de deux loups nommés Freki et Geri. On le représente parfois aussi, monté sur le dos d'un cheval (Sleipnir), qui pouvait se promener avec Odin sur son dos, tant dans le monde des ténèbres que dans les airs.

Ainsi, on raconte qu'Odin, tel que représenté par l'Arcane du Pendu dans le Tarot, se pendit la tête en bas à l'arbre sacré - l'if, ou Yggdrasil, l'arbre du Odin-Cheval -. Il demeura ainsi pendant neuf jours et neuf nuits, et parvint alors à l'Illumination: apprenant des musiques merveilleuses, et perçant le Secret des Runes. Pour transmettre son message, il trouva les seize premières Runes de l'alphabet parmi les racines de l'arbre.
  
 
Employons nous maintenant à retracer l'histoire de leur apparition. En fait, il semble que des artéfacts portant des inscriptions runiques et datant de 250 ans avant J.C., ont pu être retracés dans des régions de l'ancienne Europe (Suède et Norvège, surtout). Les trouvailles historiques révèlent d'ailleurs que tout d'abord, les Runes furent utilisées dans un objectif divinatoire; c'est seulement plus tard qu'on les utilisa pour écrire, et pour conserver des informations. Et à travers les siècles et grâce à la transmission orale, leur sens divinatoire et magique ne fut jamais perdu.Semble-t-il, donc, que les Runes furent employées de façon divinatoire, il y a environ 1500 ans, par les Gothiques de l'Est - peuple germanique débordant de l'empire romain au cours des premiers siècles de l'ère chrétienne -; et sont apparues plus tard dans l'ensemble de l'Angleterre et de la Scandinavie. Et alors que le christianisme prenait de l'ampleur, l'utilisation des alphabets runiques dans la divination fut bientôt taxée de pratique païenne... et vu d'un mauvais oeil. C'est donc dire que les Runes, caractères alphabétiques hautement symboliques, chargés de magie et de sacré, remontent à l'Antiquité: soit, depuis le IIIe siècle avant J-C. Et elles sont d'ailleurs, depuis cette époque, souvent utilisées à des fins divinatoires.

Les Runes, mots porteurs de mystère, chargés de l'étonnant passé des peuplades nordiques. En vieil allemand, Rune signifie « secret, écriture secrète, chuchotement ». Depuis le IIe siècle, cet alphabet possède un caractère sacré, divin. Cet antique alphabet des Vikings est le plus méconnu et pourtant le plus efficace des supports de divination, en même temps qu'il est un solide moyen de protection contre l'adversité. L'utilisation divinatoire des Runes est un procédé original qui offre également les moyens de contourner les arrêts du sort, et les secrets de l'harmonie avec les forces naturelles et occultes qui interfèrent dans notre vie.



  
 
Par ailleurs, le plus vieil alphabet runique complet connu, est l'Elder Futhark, qui contient 24 runes. Il était utilisé par les tribus germaniques du Nord, dont Suède, Norvège, Danemark, et Allemagne du nord. Les runes sont ordonnées, tout comme notre alphabet; et sont divisées entre trois genres ou racines - Aett de Frey, Aett de Hagal, Aett de Tyr -: chacune de ces « familles » contenant huit runes. Le nom « Futhark » fut ainsi désigné parce que les runes de la première famille de runes commencent avec les sons F, U, Th, A, R, et K. Contrairement à notre alphabet, cependant, chaque rune est plus qu'un son de lettre: puisque chacune d'elles contient un segment unique de savoir secret.Les 24 Runes (Ancien Futhark) sont des signes sacrés que les druides et les celtes utilisèrent pendant plusieurs millénaires. On raconte que Merlin l'Enchanteur s'en servit pour enseigner le roi Arthur, puis ses Douze chevaliers avant qu'ils ne partent à la recherche du Saint Graal. En mode divinatoire, l'alphabet runique est donc composé de 24 caractères (runes) + une rune blanche (rune d'Odin), qui a été ajoutée dans les années 1980; cette dernière ne sert qu'en Magie divinatoire.

Aujourd'hui encore, ces étranges lettres offertes aux hommes par le dieu Odin restent mystérieuses et magiques. Les Runes représentent toujours hier, aujourd'hui et demain; et illustrent nos espoirs ou nos peurs secrètes.

Lorsque nous apprenons à lire leur message, les Runes nous permettent de trouver notre chemin sur la Terre, de comprendre notre destinée face aux forces inexplicables que sont la vie et la mort, l'éternité de la Lumière et de l'amour.

Les Runes sont des lettres sacrées révélées par les dieux et racontant l'histoire de l'origine, du développement et de la finalité de la vie. Elles cachent de profonds mystères nous ramenant à la connaissance de la source de notre être. Au-delà du temps et de l'espace, elles nous sont parvenues pures et intactes, pour nous aider à mieux comprendre la racine du Destin et le but de la vie. Les Runes agissent comme un miroir qui nous renvoie sans cesse notre propre image sous un autre angle. Elles nous permettent ainsi de mieux nous connaître et donc d'apprendre à maîtriser notre vie. 

 
 
 
source Unicorne.com  




Revenir en haut
MSN
Publicité







MessagePosté le: Ven 14 Mar - 19:18 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eowyn

Sorcier(e)

Hors ligne


Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 1 303
Localisation: Aubure

MessagePosté le: Dim 6 Avr - 10:29 (2008)    Sujet du message: L'histoire des Runes Répondre en citant

Les Runes sont un ensemble de signes, proche de notre alphabet qui ont servis aux peuplades Germaniques et Nordiques de moyens d’écritures et de symboles magiques. Leurs origines est encore sujette à controverse. L'hypothèse la plus probable est que les runes sont issues de la fusion entre l'alphabet étrusque et des signes ésotériques préhistoriques.

Il est apparemment assez difficile de comprendre les runes. Après tout, il ne s'agit que d'un simple assemblage simpliste de ligne droites et faire le rapprochement entre ses quelques lignes et ses multiples sens n'est pas chose aisée. Comment donc, quand on est devin et que l'on tire les runes, savoir si la rune que le sort a désigné signifie un seul de ses nombreux sens, ou un autre ? De la même façon, comment le magicien peut exprimer que la rune qu'il veux utiliser doit prendre telle signification, et pas telle autre ? De même, comment expliquer que ce simple dessin contienne un pouvoir, qui devrait être alors un danger pour ceux qui dessinent bêtement, sans s'en rendre compte quelques fois, des runes ?

La réponse est que les runes n'ont, seules, aucun pouvoirs réels et que c'est le magicien ou le devin qui va les investir d'une puissance ou d'une signification.

Pour cela, ils doivent être capable de trier les sens voulus des sens parasites et les charger de ceux qu'ils souhaitent. Je ne connais qu'une seule méthode pour y parvenir : la méditation.

En effet, seule celle-ci permettra de sentir réellement les runes, de sentir la signification cachée, ou d'y investir puissance et significations. Pour cela, il faut devenir la rune, la sentir dans notre corps et dans notre esprit, et la seule connaissance intellectuelle des runes ne peut y parvenir. Sans cette intimité avec les runes, les explications que l'on nous donnent restent lettres mortes, on ne peux les vivre, et les runes ne peuvent fonctionner.

La morale
La morale qui sous-tends les runes est intimement liée à la mythologie nordique. Pour la comprendre, il faut un peu oublier le politiquement correct et la morale qui prévaut, officiellement, depuis l'humanisme pour retrouver celle qui était celle qui a prévalue depuis la nuit des temps jusqu'à cette époque, et qui continue cependant à être celle que l'on continue de suive officieusement.

A cette époque où la nature est omniprésente, ou la vie est une lutte quotidienne incertaine, les dieux sont les reflets de cette vision du monde.

Celui-ci est le théâtre de la lutte éternelle entre la vie, dont les Dieux sont les champions, et la non-vie, représentés par les géants, les Thurses, dont sont d'ailleurs issus le monde lui-même et les Dieux.

Les géants et la non-vie représentent les forces dangereuses de la nature, forces qui peuvent être positive comme la pluie bienfaitrice, ou négatives, comme les inondations. Les Dieux et la vie ces forces civilisées et contrôlées.

La frontière entre Dieu et géant est perméable. Les dieux épousent des geants, Thor, le champion des Dieu a les caractéristiques d'un géant, Loki, le plus " mauvais " des Dieux est à la foi un géant et un Dieu et engendrera des monstres, utiles ou destructeurs.

La notion de bien et de mal est intimement liée à ce combat éternel. Ce qui favorise trop la non-vie est mal, ce qui aide le monde à vivre est bien.

Le problème est tout ne peut se faire impérativement que grâce aux forces de la nature, personnalisés par les géants. Ceux-ci ne sont pas en eux-mêmes mauvais, mais sont tellement excessifs qu'ils en sont nuisibles et dangereux. C'est pourquoi la principale tâche des Dieux est de les canaliser et les neutraliser, grâce principalement à Thor.

Source : http://www.lousonna.ch/esoterism/runes/iruneshist.html



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:26 (2016)    Sujet du message: L'histoire des Runes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Les chambres de l'ésotérisme -> Astrologie -> Voyance
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures