Le Chateau aux mysteres Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



 Bienvenue a tous! 
Bonjour et Bienvenue a tous!  
 
La Réouverture du Château cette semaine   
 
et au plaisir de passer d'agréablement moment tous ensemble 
   
dans les couloirs hantés du château   
 
     


 
Momies et squelettes posent des problèmes éthiques inédits

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le Donjon de la vérité -> L'enceinte du réel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
spider

Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 3 081
Localisation: un claquement de doigts et je suis la

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 10:21 (2008)    Sujet du message: Momies et squelettes posent des problèmes éthiques inédits Répondre en citant

Momies et squelettes posent des problèmes éthiques inédits à la science
20 février 16:37 - PARIS (AFP) - Conservés dans les musées depuis des siècles, les squelettes, corps momifiés ou restes humains en bocal soulèvent ces dernières années des problèmes d'ordre éthique autrefois inconnus car la notion de la légitimité scientifique prédominait.

Le corps d'une momie découverte en Egypte et ramenée en 1905 au musée du château de Lunéville est passé au scanner le 28 novembre 2007
AFP/Archives - Jean-Christophe Verhaegen



Pour les chercheurs, il s'agit "toujours de mettre à l'étude la diversité humaine dans son ensemble, toutes les populations du monde sans en exclure aucune", résume Alain Froment, du Musée de l'homme à Paris.
Mais depuis la demande de restituer à l'Afrique du Sud la "Vénus hottentote" Saartjie Baartman, conservée au Musée de l'Homme jusqu'en 2002, l'aspect éthique a pris le dessus sur les motivations scientifiques.



Moulage de la dépouille de Saartjie Baartman, la "vénus hottentote", le 31 janvier 2002 dans les réserves du Musée de l'Homme à Paris.
AFP/Archives - François Guillot



Dernier rebondissement, la bataille juridique déclenchée par la tête desséchée d'un guerrier maori, sortie en octobre dernier des collections du Muséum de Rouen pour être renvoyée en Nouvelle-Zélande. L'affaire demeure ouverte en raison de l'absence d'un déclassement officiel de cette "pièce" des collections publiques.


Le pauvre Maori a provoqué de telles émotions qu'il se retrouvera, vendredi et samedi prochains, au centre d'un symposium international ouvert au public, au Musée du quai Branly, à Paris.


Tout a commencé il y a une vingtaine d'années avec les revendications des peuples "indigènes", souhaitant récupérer les restes de leurs ancêtres. Les premiers à l'avoir fait sont les Amérindiens des Etats-Unis.



Dessin fourni par la mairie de Rouen de la tête de guerrier Maori momifié conservée dans la ville depuis 130 ans
AFP/Archives -



"Mais après avoir demandé les squelettes, note Alain Froment, les Amérindiens ont demandé les poteries, les objets de culte, les plumes, qualifiés d'objets sacrés. Les musées d'ethnologie se sont donc vidés également."


Question fondamentale, qu'est-ce qu'un reste humain par rapport à un objet de musée, "parce que ce n'est quand même pas un objet, mais une personne", ajoute l'anthropologue français.


"Un reste humain, ajoute-t-il, peut faire partie tant des collections anatomiques d'un musée que de celles d'un hôpital, y compris les prélèvements conservés sous forme de lames histologiques, de sérothèques, de plasma ou de l'ADN. En France, la loi de bioéthique (de 2004) a essayé de le codifier."


Par ailleurs, l'importance scientifique de ces restes peut apparaître longtemps après qu'ils ont été été collectés. Par exemple, la souche du virus à l'origine de la grande épidémie de grippe "espagnole", en 1918, a pu été trouvée dans des lames histologiques aux Etats-Unis. Ce genre d'"archives" a révélé aussi que le sida existait dans l'actuelle République démocratique du Congo dès les années 1950.



Le paléo-anthropologiste indonésien T. Jacob présente les crânes de "l'homme de Florès" (G) et d'un homme moderne (D) le 5 novembre 2004
AFP/Archives - Agus Suparto



Le fameux homme nain préhistorique de Florès, découvert en 2003 en Indonésie, a été identifié grâce à l'étude comparative de son crâne avec la série de crânes microcéphales du Musée de l'Homme (dépendant du Muséum national d'histoire naturelle).


Quant aux problèmes éthiques, la politique du Musée, souligne M. Froment, part d'un principe simple: tant que la personne à l'origine d'un reste peut être identifiée, ses descendants sont fondés à le réclamer".


En revanche, lorsque les archives remontant à l'ère des voyages d'exploration ne permettent pas de le sortir de son anonymat, "nous ne voulons pas entrer dans une sorte de logique tribale, selon laquelle ce crâne venant de telle région, les aborigènes de cette région peuvent aussi le réclamer", insiste l'anthropologue.


"Notre base, conclut-il, c'est la science avec un grand S, apolitique et areligieuse mais non pas antireligieuse. Nous estimons que quelqu'un peut être utile à la société même après sa mort."



© 2008 AFP





Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 10:21 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 06:41 (2008)    Sujet du message: Momies et squelettes posent des problèmes éthiques inédits Répondre en citant

MERCI :VUE  Très interessant merci Dobby



Revenir en haut
MSN
Elfen

Sorcier(e)

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 730
Localisation: L'arbre creux

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 09:49 (2008)    Sujet du message: Momies et squelettes posent des problèmes éthiques inédits Répondre en citant

BISOU1



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:37 (2016)    Sujet du message: Momies et squelettes posent des problèmes éthiques inédits

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le Donjon de la vérité -> L'enceinte du réel
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures