Le Chateau aux mysteres Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



 Bienvenue a tous! 
Bonjour et Bienvenue a tous!  
 
La Réouverture du Château cette semaine   
 
et au plaisir de passer d'agréablement moment tous ensemble 
   
dans les couloirs hantés du château   
 
     


 
La légende du Mont St-Michel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le Donjon de la vérité -> Les murs du mystères -> Les légendes urbaines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 18:35 (2007)    Sujet du message: La légende du Mont St-Michel Répondre en citant

LA LÉGENDE DU MONT ST MICHEL


La construction du Mont Saint Michel donna court à plusieurs légendes ; en voici quelques versions :

C'était au temps où le Mont n'était pas encore coupé de la terre par la mer. La légende raconte qu'une nuit de l'an 708, l'archange Saint Michel apparut en songe à l'évêque d'Avranches, Saint Aubert, et lui ordonna d'élever en son nom un sanctuaire sur le Mont Tombe. Méfiant, l'évêque préféra ignorer l'ordre céleste, d'autant plus que le rocher du Mont Tombe s'élevait alors au large de toute voie romaine, dans l'immense forêt de Scissy peuplée de loups et de bêtes sauvages. L'archange apparut une seconde fois mais l'évêque, terrifié, se contenta de prier et jeûner, sans s'exécuter. Saint Michel, courroucé, intervint à nouveau. Il brandit un doigt de flamme sur la tête de l'évêque incrédule et le frappa. L'empreinte de l'archange laissa une marque profonde, un véritable trou dans le crâne de l'évêque. C'est ainsi que, dans la sueur de l'effort et la liesse de la foi, Saint Aubert construisit une chapelle au sommet du Mont Tombe qui devint le Mont Saint-Michel.
source : www.broguiere.com/text_fr.htm-18k

______________

Les Saints, quand ils rencontrent le Diable, se font un plaisir de le tromper et y réussissent souvent !!!

Un jour qu’ils voyageaient sur Terre, Saint Michel et le Diable se trouvèrent ensemble sur les bords du Couesnon. Le premier défia le second de faire un édifice que celui que lui même construirait ; le pari fût accepté et ils partirent chacun de leur côté.
Saint Michel édifia un palais tout en glace (on était alors en hiver) qui était d’un transparence surprenante. Le Diable, quand à lui, avec l’aide d’ une armée de démon, bâti sur un rocher au milieu de la mer, la superbe abbaye qui et aujourd’hui devenu le mont.
Tout fût achevé en peu de temps, le lendemain les deux parieurs ayant terminé leur ouvrage, se rencontrèrent de nouveaux.
"- Viens, dit Saint Michel, visiter mon château de glace."
Le diable y consentit, entra dans l’édifice dont il loua la beauté, la transparence et les proportions, mais il déclara que celui qu’il avait bâti était plus grand et plus solide que la fragile et brillante construction qu’un rayon de soleil suffirait à détruire.
"- Au reste, dit-il, tu pourras juger par toi même si j’ai raison ; mais auparavant jure moi que tu ne fera le signe de la croix ni sur ta personne, ni sur les mur, pour me chasser de ma maison."
Saint Michel promit, et tous deux arrivèrent au Mont, dont le saint admira la grandeur, les belles proportions et l’air de solidité.
"- Je conviens, dit il, que ta construction est superbe, et qu’elle surpasse de beaucoup la mienne ; mais, pour qu’elle soit tout à fait parfaite, il y manque quelque pierres : l’une en haut de cette colonne, l’autre au bas, la troisième à une fenêtre à gauche, et la quatrième à une fenêtre à droite."
En désignant ces quatre pierres, la main du saint avait dessiné dans l’air une croix, et le Diable fut obligé d’abandonner la possession de sa belle maison qui, sous le nom du Mont Saint Michel, devint une puissante abbaye.
Le démon garda rancune à l’archange, qui l’avait trompé par ruse, et quelque temps après il lui proposa de cultiver un champ de moitié. On y sema du froment, et quand il fut mûr et qu’il s’agit de partager, Saint Michel choisit ce qui s’élevait au-dessus de la terre et ramassa une récolte de bon grain, tandis que le Diable n’eut que des racines inutiles.
L’année suivante, le champ fut planté de navets, et quand le moment de récolté fut venu, le Diable dit :
"- C’est à moi de choisir le premier cette fois. Je prends ce qui est au-dessus de la terre."
Il n’eut que des feuilles à peine bonne à donner aux vaches, et on se moqua de lui quand il les porta au marché pour les vendre ; le saint, au contraire, eut pour sa part d’excellent navets, bon à faire la soupe, bon à faire cuire avec les canards
Source : "traditions et superstitions de la Haute-Bretagne"

___________

D’autre légende disent que c’est Saint Michel lui même qui aurait construit le Mont, pour empêcher que le Diable, qui habitait alors sur la côte, ne puisse l’atteindre, il aurait pour cela protégeait son domaine par des sables mouvants.




Revenir en haut
MSN
Publicité







MessagePosté le: Mar 25 Déc - 18:35 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le Donjon de la vérité -> Les murs du mystères -> Les légendes urbaines
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures