Le Chateau aux mysteres Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



 Bienvenue a tous! 
Bonjour et Bienvenue a tous!  
 
La Réouverture du Château cette semaine   
 
et au plaisir de passer d'agréablement moment tous ensemble 
   
dans les couloirs hantés du château   
 
     


 
L’asile hanté d’Athens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Les cachots souterrains -> Histoires de l'Au-Dela
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 16:46 (2008)    Sujet du message: L’asile hanté d’Athens Répondre en citant


 

Athens, dans l’Ohio. C’est dans cette tranquille ville universitaire que se trouve un ancien hôpital psychiatrique qui a beaucoup fait parlé de lui : The Ridges.


 
“Cet asile est très connu ici. Il a été ouvert dans les années 1870. On y traitait toutes sortes de pathologies. Il y avait des malades mentaux bien sûr mais aussi des gens atteints de tuberculose ou encore des femmes atteintes de dépression nerveuse.”

  
  
Très vite l’asile va souffrir d’une sinistre réputation. Et pour cause.
“Dans les années 30 on y a pratiqué des lobotomies, leurs méthodes étaient assez effrayantes. Ils utilisaient des seringues géantes qu’ils enfonçaient à travers le globe oculaire vers la partie du cerveau qui selon les docteurs pouvait contrôler le comportement.”


Ces pratiques extrêmes et l’environnement très austère de l’asile fascinent et effrayent les habitants d’Athens.
“Ce bâtiment est à la fois immense et très impressionnant. C’est sans doute pour cela que beaucoup de gens le trouvent effrayant. Certains étudiants pensent même qu’il est hanté.”
“Je ne peux pas vous donner de noms, mais je connais pas mal de gens sur le campus qui ont vécu des choses très bizarres dans cet endroit.”






Et les histoires les plus effrayantes circulent autour de l’établissement. La plus célèbre est sans aucun doute celle d’une jeune pensionnaire de l’asile, Margaret Shilling.


“Elle avait l’habitude de s’échapper et d’errer un peu partout dans le bâtiment. Un jour qu’elle faisait une nouvelle escapade, elle a disparu pour de bon, et c’est là qu’on est parti à sa recherche.”
Pendant de longues semaines, la malheureuse est portée disparue jusqu’à ce jour de janvier 1979.


“Quand ils l’ont retrouvée, elle était morte. Elle gisait sur le sol. Certains pensent qu’elle était malade et qu’elle est décédée suite à une crise cardiaque.”


Et alors qu’ils venaient juste de retirer le cadavre, les infirmiers constatent un très étrange phénomène.
“A l’endroit même où gisait son corps ils ont retrouvé une tâche sur le sol.”


Plus incroyable encore cette tâche sur le sol qui dessine parfaitement le corps de la défunte est incrustée dans la pierre. A plusieurs reprises et sous différents procédés on essaye d’effacer cette tâche, mais en vain. Aujourd’hui encore l’incroyable silhouette continue de maculer le sol de cette pièce. Est-il possible d’expliquer un tel phénomène ?


“Il paraîtrait que quand on meurt et que le corps s’écroule sur le sol, spécialement dans une pièce ensoleillée, le corps se décompose et les fluides corporels peuvent s’échapper et s’incruster par terre. Il se pourrait que certains composants chimiques à l’intérieur du corps décolorent le sol.”


Peut-être bien mais pour d’autres cela ne fait aucun doute. Cette tâche indélébile serait la preuve irréfutable que l’âme de Margaret n’a pas trouvé le repos et continue de hanter les lieux.
“Parfois quand on regarde là-haut on peut apercevoir une silhouette par la fenêtre, et franchement, je vois pas qui d’autre ça pourrait être.”


Trois ans après la mort de Margaret, une étudiante pense apercevoir la silhouette et s’aventure dans la pièce maudite. Sa curiosité va lui coûter cher.


“Un jour où elle était endormie, elle s’est réveillée et s’est retrouvée nez à nez avec la silhouette de cette femme. Cette vision l’a évidemment terrorisé. Par la suite on n’a plus entendu parler d’elle pendant trois ou quatre jours jusqu’à ce qu’on aille vérifier ce qui n’allait pas. On l’a ensuite retrouvée, elle s’était suicidée.”


Alors Margaret continuerait-elle de hanter les lieux ? Si vous allez à Athens n’espérez pas allez à la rencontre de la mystérieuse jeune femme, la pièce est désormais interdite au public.


source le blog de l'étrange




Revenir en haut
MSN
Publicité







MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 16:46 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eowyn

Sorcier(e)

Hors ligne


Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 1 303
Localisation: Aubure

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 09:06 (2008)    Sujet du message: L’asile hanté d’Athens Répondre en citant

c'est effrayant 



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
spider

Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 3 081
Localisation: un claquement de doigts et je suis la

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 22:16 (2008)    Sujet du message: L’asile hanté d’Athens Répondre en citant

comme tu dis eowyn





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:00 (2016)    Sujet du message: L’asile hanté d’Athens

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Les cachots souterrains -> Histoires de l'Au-Dela
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures