Le Chateau aux mysteres Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



 Bienvenue a tous! 
Bonjour et Bienvenue a tous!  
 
La Réouverture du Château cette semaine   
 
et au plaisir de passer d'agréablement moment tous ensemble 
   
dans les couloirs hantés du château   
 
     


 
Le Phoenix sur Mars

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le Donjon de la vérité -> L'enceinte du réel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 17:23 (2008)    Sujet du message: Le Phoenix sur Mars Répondre en citant


En quête d'eau de vie, Phoenix a posé le pied sur Mars



Ce lundi 25 mai à 0h53 GMT, le vaisseau spatial automatique Phœnix s’est posé au pôle Nord de la planète Mars. Son but est d’y détecter la présence d’eau c'est-à-dire d'un milieu favorable au développement d’une forme même rudimentaire de vie. En vue d’une future mission habitée Phœnix doit aussi vérifier l’hospitalité de cette région grâce notamment à cette eau mais aussi en en connaissant mieux le climat.

De longue date, la question de savoir si nous avions des voisins sur la planète Mars a passionné l’humanité. La qualité des images observées au moyen des anciens télescopes était assez médiocre, au point que certains ont pensé apercevoir des canaux sur Mars. Les plus enthousiastes ont même cru que ces canaux étaient l’œuvre de créatures intelligentes.

L’amélioration des optiques a malheureusement démenti cet espoir. Plus décevant encore, les sondes spatiales, notamment le Viking qui s’est posé sur Mars en 1976, n’ont révélé qu’un désert rocailleux, froid et surtout absolument sec, c'est-à-dire un milieu hostile à toute forme de vie même élémentaire.

Des étendues de glace d’eau "sousmartienne" de la taille de la France

Plusieurs événements ont néanmoins redonné espoir quant à l’existence d’une vie possible sur Mars dans un passé encore difficile à évaluer. D’abord, fin 1984, des chercheurs de météorites découvrent dans l’Antarctique ALH84001, un objet d’origine martienne vieux de quatre milliards d’années, qui contient des structures microscopiques en forme de tubes. Avec raison ou non, certain paléobiologistes y voient les restes fossilisés d’une vie bactérienne.

Ensuite, en 2004, les deux robots d’exploration martienne Spirit et Opportunity découvrent dans le sol de Mars de l’hématite, un minerai de fer dont la formation peut supposer la présence d’eau liquide dans le passé. Au cours de ces deux dernières années, la sonde Mars Odyssey, en orbite autour de la Planète rouge, repère par analyse spectrométrique des dépôts salins de chlorures qui ne peuvent s’être formés qu’en présence d’eau liquide.

Enfin, récemment, la sonde MRO, aussi en orbite autour de Mars, vient encore d’apporter un argument en faveur de cette présence d’eau dans les profondeurs du sol martien: en profondeur, ce sol est plus froid que calculé et un examen au radar laisse supposer sous les calottes polaires martiennes des étendues de glace d’eau "sousmartienne" de la taille de la France.

Ce sont ces arguments et bien d’autres qu’il serait trop long de développer dans cet article qui ont amené les chercheurs de la Nasa et de différents instituts à mettre sur pied le programme Phœnix. C’est la région du pôle Nord martien qui a été choisie comme lieu d’exploration pour deux raisons. D’abord, à cause de cette présence avérée d’eau mais aussi parce que, grâce à cette eau, on peut espérer y trouver les traces d’une vie actuelle ou passée.

Le sol de Mars photographié par Phoenix (NASA/JPL-Caltech/University of Arizona)

Jusqu’il y a peu, beaucoup estimaient que la vie ne pouvait ni exister ni se maintenir dans ce qu’on appelle des milieux extrêmes, c'est-à-dire des endroits où la température est très basse ou très élevée ou encore dans des lieux où l’eau n’est présente que sporadiquement.

Mais, sur notre Terre, on a trouvé des organismes capables de supporter sans problème apparent de telles conditions extrêmes. Baptisés extrêmophiles, ces organismes sont évidemment particulièrement résistants à toutes sortes d’agressions de la part du milieu. C’est aussi une des raisons du choix du pôle Nord martien comme destination.

Certains chercheurs pensent en effet que, comme sous ces latitudes, les conditions climatiques ont toujours été plus agressives que dans les autres régions de la planète, les organismes qui auraient pu s’y développer un jour auraient dû être particulièrement résistants et que donc, ils auraient encore des chances d’y survivre aujourd’hui, éventuellement sous une forme dormante. Sur Terre nous connaissons bien des bactéries qui sont restées dormantes pendant deux millions d’années et qu’un retour à un environnement favorable a réactivées.

Certains ajoutent que, même si ces organismes sont morts, le froid intense a pu maintenir leurs matériaux dans un état de conservation suffisant pour qu’ils puissent être analysés. Si Phœnix en découvre, nous pourrons donc peut-être savoir si leurs protéines sont formées des mêmes acides aminés que les nôtres et si ces acides aminés sont, comme les nôtres, lévogyres ou si, au contraire, ils sont l’image des nôtres dans un miroir. Savoir aussi si, à ces protéines est associé un code génétique et, dans l’affirmative, si leur blue print utilise le même langage que notre ADN.

La présence de cette eau sous les calottes polaires martiennes est également intéressante en cas de mission habitée vers Mars. En effet, même si elle est recyclée en permanence dans les vaisseaux spatiaux habités, l’eau n’en constitue pas moins une charge importante à déplacer et donc du carburant à consommer. En trouver sur Mars pour pouvoir l’utiliser sur place et pendant le voyage de retour représente donc un avantage considérable. En cas de mission de longue durée, cette eau permettrait même de développer localement une agriculture limitée sous verre.

295 jours de la Terre à la planète Mars

Conçu et réalisé par le JPL et Lockheed Martin, Phœnix avait été lancé de Cap Canaveral le 4 août au moyen d’une fusée Delta II. Le vaisseau a mis 295 jours pour effectuer de voyage de la Terre à Mars à une vitesse de l’ordre de 21000 km/h. Ce dimanche, alors que sur Terre se déroulaient les 500 miles d’Indianapolis, Phœnix parcourait encore cette distance en seulement 2 minutes et 22 secondes.

Sitôt les contrôles de routine effectués, Phœnix se mettra au travail pour une durée estimée à trois mois terrestres. Pour rappel, en 2004, la mission du Spirit et de Opportunity avait été estimée à quatre mois. La fiabilité de ces deux machines est telle que, malgré des conditions climatiques parfois catastrophiques, notamment une tempête de sable qui a duré près de quarante jours, ils sont encore au travail actuellement et fonctionnent encore presque parfaitement, suffisamment en tout cas pour effectuer à la perfection les travaux commandés par la Terre.

Au moyen d’un bras robot terminé par une pelle mécanique, Phœnix creusera le sol martien jusqu’au permafrost, à une profondeur estimée à 50 cm et y prélèvera des échantillons qui seront alors examinés par un laboratoire miniature super équipé. Parmi les instruments de ce laboratoire, nous trouvons un four, un pHmètre, un potentiomètre équipé d’un large éventail d’électrodes spécifiques, un analyseur de gaz, un spectromètre de masse, un microscope optique classique et un microscope à force atomique.

Grâce à cet équipement, les chercheurs espèrent savoir si de l’eau a existé sous forme liquide dans un passé géologique proche (de l’ordre de 100 000 ans) et si des organismes y ont vécu et y vivent encore. En plus de ce minilabo, Phœnix est également équipé de caméra de prises de vues stéréoscopiques et d’une station météo qui permettra de mieux connaître la dynamique de formation des calottes polaires martiennes.

Tout au long de la mission, prolongée ou non, la Nasa, le JPL et l’Université d’Etat de l’Arizona informeront quotidiennement les internautes intéressés par le projet Phœnix. De plus, Wikipédia continuera à être mis à jour régulièrement à ce sujet.

* espace
* mars
* nasa
* sciences




source rue89.com



Revenir en haut
MSN
Publicité







MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 17:23 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
spider

Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 3 081
Localisation: un claquement de doigts et je suis la

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 09:50 (2008)    Sujet du message: Le Phoenix sur Mars Répondre en citant

j ai hatte de voire ce qu'ils vont trouver si le public a le droit de savoir 





Revenir en haut
DouceIsa

Fondatrice

Hors ligne


Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 5 644
Localisation: Dans ma Tour

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 03:55 (2008)    Sujet du message: Le Phoenix sur Mars Répondre en citant

Oui moi aussi
Et j,espère qu'on nous cachera rien encore une fois
car la franchement ras le bol qu'on nous cache toujours des choses durant des décennies et voir même des siècle ou millénaires.
On n'est pas des cons quand même et nous avons le Droit de savoir.



Revenir en haut
MSN
spider

Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 3 081
Localisation: un claquement de doigts et je suis la

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 10:15 (2008)    Sujet du message: Le Phoenix sur Mars Répondre en citant

je suis tout a fait de ton avis , mais je pense qu'un jour ou l'autre la vérité nous serra dévoilé tout se que j'espère c'est être encore de se monde pour vérifier mais hypothèse 





Revenir en haut
Eowyn

Sorcier(e)

Hors ligne


Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 1 303
Localisation: Aubure

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 20:58 (2008)    Sujet du message: Le Phoenix sur Mars Répondre en citant

Mort de Rire Isa l'eau de vie pour moi c'est un alcool je me suis dis qu'ils vont pas trouver ca sur mars lol

sinon sujet tres interessant merci



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:58 (2016)    Sujet du message: Le Phoenix sur Mars

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Chateau aux mysteres Index du Forum -> Le Donjon de la vérité -> L'enceinte du réel
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures